Comment développer l’engagement des participants dans un leadership assessment ?

Comment développer l’engagement des participants dans un leadership assessment ?

08.02.2018 By Vicky Lim

Quel est le critère déterminant pour dire si un Assessment Center destiné à un leader s’est bien déroulé ? Il peut s'agir de regarder la manière dont nous nous impliquons auprès de nos participants et les aidons à se sentir à l’aise. Il est fondamental de proposer un environnement dans lequel ces participants se sentent prêts à échanger sur leurs problèmes. Il est aussi déterminant de considérer la manière dont nous interagissons avec eux, afin qu’ils se montrent suffisamment à l’écoute des conseils que nous pouvons leur donner pour résoudre ces problèmes.

By Vicky Lim Saw Hoon, Bureau de Cubiks en Malaisie

On peut penser que « tous les assessments se ressemblent et que les évaluateurs doivent s’impliquer de manière identique avec tous les candidats, quel que soit leur niveau. » C’est tout à fait juste.

Néanmoins, il y a des éléments spécifiques à prendre en compte lorsqu’il s’agit de participants ayant un niveau de responsabilités important. 
Ces personnes ont potentiellement déjà eu l’expérience d’un Assessment Center. Elles ont souvent un agenda chargé et ont donc besoin de sentir rapidement ce que leur apportera le dispositif. Ces personnes sont également expérimentées et ont besoin de trouver un dispositif d’asssessment qui correspond à leur niveau d’expertise et un évaluateur qui pourra les challenger de manière pertinente. 


Ainsi, l’engagement doit être recherché dès le départ, voire même en amont de l’Assessment Center. 


Nous vous proposons quelques conseils pour réussir dans votre projet .

4 Conseils pour développer l'engagement des leaders dans leurs assessments

1. Apprenez à connaître vos participants  

Faites l’effort d’aller au-delà de l’objectif affiché de l’assessment, de comprendre le participant, son parcours, ses motivations. Vous pouvez en apprendre beaucoup des informations recueillies en amont de l’assessment. Ayez en tête qu’il y a différents leviers d’engagement. Vous pouvez utiliser l’information déjà en votre possession pour adapter votre approche et anticiper quel sera le style de leadership du participant. 

2. Faites bonne impression 

La première impression est importante. Au moment de rencontrer leur évaluateur, les participants peuvent avoir différents a priori : sur leur statut, leur niveau d’intelligence, leur rigueur. Cela peut s’avérer particulièrement vrai pour les top leaders, qui ont le sentiment d’avoir réussi professionnellement et d’avoir déjà fait leurs preuves.


Si quelqu’un que nous essayons de conseiller ne nous fait pas confiance, nous n’irons pas très loin. Il est dont important de se montrer authentique lors de la première rencontre. Cela nous aide à créer un rapport de confiance dès les premières minutes. Commencez par exemple par rechercher des points communs, afin de pouvoir construire la relation tout au long de l’assessment. 

3. Créez une relation de confiance  

Créer une relation de confiance avec un participant est la pierre angulaire de tout bon Assessment Center. Les évaluateurs doivent créer un terrain d’entente en partageant sur leur vision du monde et en explorant celle du participant. Il est toujours bon d’explorer de nouvelles façons de créer la confiance : en étant sensible à la communication verbale et non verbale du participant. Les détails comptent et nous devons en être à l’affut. Que nous soyons en accord ou non avec son point de vue, nous devons l’écouter avec attention. Cela augmentera son niveau d’engagement.

4. Montrez-vous empathique 

L’empathie est présente lorsque nous écoutons activement les autres, que nous les entendons et que nous essayons de voir les choses depuis leur point de vue. Se montrer curieux est une manière simple de montrer que nous attachons de l’importance à comprendre ce que pense le  participant et que nous voulons vraiment en savoir plus sur lui. Cette posture aura un impact positif sur le comportement et l’implication du participant durant l’assessment. 


Se montrer ouvert à ses ressentis, compatir avec ses combats et se montrer délicat pour aborder les points sensibles sont des compétences essentielles qu’un évaluateur devra mettre en œuvre pour développer l’engagement.


En même temps, l’empathie ne signifie pas faire preuve de complaisance. Écouter et comprendre ne veut pas dire que l’objectif de l’assessment doit changer si le participant réagit mal à un exercice. S’il doit se montrer empathique, l’évaluateur doit aussi se montrer intègre vis-à-vis de la méthode d’assessment.


L’engagement est d’autant plus important quand il est considéré comme une priorité. En mettant en œuvre le bon niveau de préparation et le bon niveau d’engagement, vous serez étonné du niveau d’informations que vous pourrez obtenir des candidats les plus expérimentés et de ce qu’ils retireront de cette expérience.

Vous souhaitez vous faire accompagner pour l'assessment de leaders ? N'hésitez pas à nous contacter.

 

A propos de Vicky

Vicky’s background is in Business Administration and Management Psychology. She’s got lots of cross-cultural experience and regional exposure. Vicky has an extensive track record of delivering multilingual assessments at all levels across a range of global organisations in the Asia Pacific region.

Connect with Vicky on LinkedIn.